top of page

Je me lance et j'y crois

Dernière mise à jour : 11 oct. 2023


Cet oiseau représente l'envol pour se lancer dans l'aventure du freelance



Voilà, je me lance à mon compte.


C’est vertigineux, mais prendre ce chemin me parait naturel.


Je sais ce que j’aime faire, je sais que je sais faire plein de choses. Alors, go ?

Ça ne suffit pas, on est d’accord. C’est déjà une bonne base.


Je suis arrivée dans une arène face à une concurrence bourrée de talent ! Manquait plus que l’IA... Ok. Soit. Faut croire en soi, à ce qu’il parait. Alors c’est parti.


 

Moi, c’est Emmà Landi.

28 ans, passionnée, motivée, créative.

À l'heure où vous me lisez, j’ai déjà quitté les starting-blocks, je suis dans la course.


L’art et les lettres sont mes deux piliers depuis petite. Quoi de mieux que d’avoir développé des compétences au service de ces deux domaines ?


Quand j’étais en licence d’histoire de l’art, je ne savais pas tellement quoi faire après. Quelques choix se dessinaient : prof à la fac, conservatrice de musée, commissaire-priseur, etc. Mieux encore, une thèse ! Pouvoir continuer la recherche sur un sujet passionnant… ! Le rêve !

Bon, pas tellement le mien…


Un jour, une amie me parle d’une licence professionnelle en librairie et me conseille de regarder s’il existait d’autres formations de ce type. Bingo, sur quoi je tombe ? Une licence professionnelle en édition ! Très enthousiaste, je regarde le programme, car ça me parlait déjà un peu (je précise qu’à l’époque, je ne connaissais pas le milieu de l’édition à proprement parler). Et, sans plaisanter, je me suis dit « Mais j’aime tout ! C’est fait pour moi, c’est incroyable ! Travailler avec les mots, les images, le graphisme, etc. ».

Je vous ai dit, P-A-S-S-I-O-N-N-É-E, je ne l’invente pas !

Je me souviens, pour autant, de mes premiers cours en maquette. Quel enfer, je ne comprenais rien et ça allait beaucoup trop vite. Ce sont surtout mes stages qui m’ont permis de prendre confiance et de mieux apprendre.


À la suite de cette licence, puis d’un master en édition là aussi, j’ai passé trois ans en maison d’édition. J’ai réalisé de nombreux livres, parfois de A à Z (je n’ai pas écrit les manuscrits, on s’entend) entre la conception graphique, la mise en pages, la correction et l’envoi en impression.


Trois années en tant que salariée, où j’ai appris l’autonomie, le travail en équipe, l’écoute (tellement essentielle pour avancer), la remise en question de son propre travail (c'est pas facile au début, mais tout le monde y gagne – quand les remarques sont constructives et bienveillantes, bien entendu -) et tant de compétences. En parallèle, j’ai créé mon statut d’auto-entreprise, j’ai pu réaliser de très chouettes projets.


Aujourd’hui, donc, je lâche les filets, nourrie de nombreuses expériences, pour travailler avec vous qui vous retrouvez dans mon profil.


Sacré objectif.


 

On se rend compte qu'on doit savoir qui on est, plus que jamais. Plus encore : on doit clarifier et assumer ses valeurs. Il faut inévitablement croire en soi, car on ne peut compter que sur soi. Et tout ça, je vous assure, ce n’est pas évident. Mais faut y aller.


J'ai encore tant de choses à mettre en place, mais j'y suis, j'y vais, promis.

La réalisation de mon propre logo fait partie de mes objectifs du mois d'octobre. C'est en cours, j'y travaille.


Alors voilà, je vais continuer à construire ma piste, bien entourée.


Ce n’est que le début.


À très bientôt,

Emmà L.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rêver les pieds sur terre

Dans mon premier article, je déclare que mes piliers depuis petite sont l’art et les lettres. Mais s’il y a bien quelque chose qui m’anime depuis longtemps aussi, c’est la beauté de la nature. C’est l

Comments


bottom of page